Accueil du site > Édito > Contre ce fléau de la pauvreté

Contre ce fléau de la pauvreté

JPEG - 41.9 ko

vendredi 16 octobre 2009

La pauvreté est un fléau dont nous avons tous connaissance. Parce qu’elle est source de souffrance et de culpabilité, nous la fuyons souvent. Pauvreté touchant des pays entiers, des familles ou des êtres isolés, proches ou lointains, elle nous paraît sans limite et sans solution. Agir nous paraît illusoire.

Je vous propose faire nôtre cette citation : « Une goutte d’eau engendre l’océan ». Soyons cette goutte d’eau, le reste viendra, peut-être. C’est notre proposition, l’aide de quelques uns pour quelques enfants, en Inde. Nous nous proposons d’aider des enfants de parents isolés dans des zones déshéritées.

Ils sont isolés parce qu’ils ont été touchés par la lèpre et ils sont pauvres de tout. Sauf de l’amour pour leurs enfants. Trop souvent, les enfants s’orientent vers la mendicité, mendier, la solution pour survivre à portée de tous. Les aider pour aller vers l’école dès le plus jeune âge, pour contribuer à établir très tôt le contact avec les soins médicaux et l’accès à l’école.

L’Inde ? pourquoi ? Hasard, destin ? Parce que des pas de touristes nous ont portés là-bas et qu’on en revient changés et qu’on voudrait soulager tant de pauvreté.

Portfolio